poisson PoissyTriathlon.com, le site de Poissy Triathlon et de ses adhérents

Championnats d’Europe de Triathlon – Il en a fallu de peu !

Publié le 23 avril 2012, 22:44

Ce week-end se tenaient les Championnats d’Europe de triathlon, à Eilat (Israël) . Evénement majeur de cette année 2012, cette course représentait pour beaucoup d’athlètes de toutes nationalités une des étapes incontournables pour se qualifier aux prochains Jeux Olympiques de Londres et espérer participer au triathlon le plus médiatisé au monde.

Du côté français, cette course, plus qu’une autre, revêtait une importance toute particulière. En effet, sur les 6 dossards dont dispose la France pour les JO – 3 chez les hommes, 3 chez les femmes – 2 ont déjà été attribués à David Hauss et Laurent Vidal chez les hommes, et un à Emmie Charayron chez les femmes.
Un des critères de sélection définis par le DTN français du triathlon pour l’attribution des derniers dossards était, notamment, de réaliser un podium lors de ces Championnats d’Europe.
Autant dire que les dernières places sont chères.

C’est donc avec l’esprit guerrier que les triathlètes pisciacais en lice ont pris le départ, à commencer par les filles, où Jessica Harrison prend tout de suite le bon départ en sortant de l’eau dans le groupe de tête. Ce groupe conservera la tête et son avance jusqu’au départ pour la course à pied. Carole Péon, quant à elle ne réussira pas à accrocher le bon pack et partira dans le groupe des poursuivantes.
Au départ course à pied, le groupe de tête conserve son avance. Au final, et malgré une belle course à pied, Jessica termine 4ème, au pied de son objectif malgré une course menée avec intelligence.
A l’arrière, Carole, dont le groupe vélo n’a pas réussi à combler le retard sur les échappées, parviendra à accrocher la 10ème place après un finish « au carton ».

Chez les hommes, Tony Moulai (Vice-Champion d’Europe 2008) a créé la surprise malgré la concurrence féroce pour le dernier dossard en jeu pour la France. Après avoir pris le départ aux côtés de ses compatriotes Frédéric Belaubre, Aurélien Raphaël et Pierre Le Corre (Vincent Luis étant forfait suite à une blessure), il se retrouve tout de suite aux avant-postes de la course dès la sortie natation. Profitant probablement d’une mésentente dans le pack vélo, Tony réussit à prendre la poudre d’escampette en compagnie d’un autre athlète, tentant le tout pour le tout.

« Je suis très content d’avoir mené une course au panache, car ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu une échappée en vélo. »

C’est ainsi que, contre toute attente, les deux échappés parviennent à creuser l’écart sur les poursuivants, réussissant à déposer le vélo avec 40 secondes d’avance. Longtemps en tête de la partie pédestre, Tony est néanmoins rattrapé par un avion de chasse espagnol, en la personne de Javier Gomez qui part s’emparer du titre. Puis il est reprit par le russe Alexander Bryukhankov. Alors que tout était presque écrit et que la médaille de bronze lui tendait les bras, Tony accuse une pénalité de 15″ qui aura pour conséquence de donner l’opportunité au Russe Ivan Vassiliev de revenir sur lui pour le dépasser à quelques mètres de la ligne d’arrivée, le relayant à une cruelle 4ème place. Mais malgré tout, Tony est resté philosophe :

« Avec du recul, je me demande si je ne serais pas monté sur le podium en ne faisant pas cette échappée au vu de mon état de forme actuellement en course à pied. J’avais sûrement plusieurs cordes à mon arc. Après, c’est sûr que la pénalité me met dedans. Elle m’a mise en point de mire pour Vassiliev. Je n’avais plus de ressources sur la fin et j’ai fait comme j’ai pu pour contenir l’Italien (Alessandro Fabian, ndlr).
Maintenant, je positive et je prend les choses comme elles viennent. Ca sera le meilleur qui ira aux Jeux. Si c’est Vincent Luis, c’est que le sélectionneur aura décidé que c’est lui le meilleur, si c’est moi, c’est encore mieux. A moi de prouver, lors de la World Triathlon Series de San Diego, que je suis régulier dans mes résultats. Il faudra faire une perf’ là-bas ! »

La qualification n’est pas encore obtenue pour nos pisciacais, mais les résultats plus qu’encourageants, aussi bien pour Jess, Carole ou Tony, nous laissent confiant.
A noter la 5ème place d’un autre pisciacais, l’italien Alessandro Fabian, qui termine à une poignée de secondes dernière Tony. Espérons que cette place lui suffira pour obtenir une qualification pour les Jeux Olympiques.

Rendez-vous le 10 mai prochain à San Diego (USA), pour la seconde étape des World Triathlon Series (WTS) – Championnats du Monde de Triathlon en séries – où Jessica, Carole et Tony, devront impérativement confirmer leur régularité pour obtenir un ticket pour Londres.


Résultats Elite Femmes

1. Nicola SPIRIG
2. Ainhoa MURUA
3. Emmie CHARAYRON
4. Jessica HARRISON

10. Carole PEON


Résultats Elite Hommes

1. Javier GOMEZ
2. Alexander BRYUKHANKOV
3. Ivan VASSILIEV
4. Tony MOULAI

poisson