poisson PoissyTriathlon.com, le site de Poissy Triathlon et de ses adhérents

Triathlon de Paris – Poissy Triathlon fait le spectacle

Publié le 11 juillet 2012, 21:43

Grand Prix de Paris – Poissy joue les premiers rôles

A un mois des Jeux Olympiques, les deux équipes de Poissy Triathlon disputaient samedi, à Paris, la 4e et avant-dernière manche du Grand Prix de triathlon. Courue sous un format Sprint (750m de natation, 20 km de vélo, 5 km de course à pied), cette épreuve s’annonçait des plus passionnantes pour nos pisciacais qui se devaient de briller pour rester dans le coup avant la finale à Nice le 16 septembre. Et ce fut le cas !

Avec quatre points de retard sur Parthenay, leader du championnat avant cette étape, on n’osait pourtant à peine imaginer la possibilité pour les filles de reprendre les commandes du championnat ce week-end. Las, les incidents de course défavorables pour Parthenay ont profité à Jessica Harrison et ses coéquipières qui, 3e de l’étape, sont désormais en tête du Championnat de France des clubs avec trois points d’avance. Dès la sortie de l’eau, Jessica se fait la malle en vélo accompagnée de trois autres athlètes. Le groupe de quatre, bientôt réduit à trois après la crevaison d’une concurrente de Parthenay, n’allait plus être revu par les poursuivantes. Dès la seconde transition, Jessica part seule en tête pour filer aisément vers la victoire. De très bon augure à quelques semaines des Jeux de Londres !

Solide à pied, l’Allemande Kathrin Müller prend la 8e place de la course alors que c’est la jeune junior Coralie Depons, récemment bachelière, qui classe l’équipe avec une encourageante 30e place. Bérengère Abraham prend la 37e place et la cadette Romane Pierrepont la 48e. On a maintenant hâte d’être à Nice, les dirigeants peuvent commencer à mettre le champagne au frais…

« Sur la natation, avec une fille comme Lucy Hall, c’était prévisible qu’il y aurait des cassures. Il fallait donc être devant. Partir à quatre était idéal car l’autre objectif du jour était aussi de ne pas finir au tapis… Je pense que j’ai bien couru ce qui est important dans le scénario où, aux Jeux, on partirait à petit groupe devant. J’avais vraiment de bonnes sensations et je suis très contente. Je suis vraiment en confiance. C’était une course à l’ancienne où l’on part devant et qu’on ne se retourne pas. C’est comme ça que j’aime le triathlon », confie Jessica Harrison.

Chez les hommes, le rêve d’un titre de Champion de France n’était pas à l’ordre du jour. L’essentiel était de confirmer la belle 4e place obtenue lors de la 3e étape du Grand Prix à Toulouse en juin dernier.

Avec une 2e place à l’arrivée, devant notamment le Sartrouville de Javier Gomez, les pisciacais ont même fait mieux que ça ! Ils se sont complètement relancés dans ce championnat de France des clubs, occupant désormais la 4e place à sept points de St-Jean-de-Monts (3e). Il sera difficile de combler ce retard à Nice mais la course des filles nous a montré que tout pouvait arriver sur une course. L’essentiel est d’y croire !


Crédit photo © Thierry Sourbier

Bravo en tout cas à Grégory Rouault (7e) et Tony Moulai (9e) qui tiennent à merveille leur rôle de leaders dans cette équipe, à l’Allemand Christian Prochnow (17e) qui classe Poissy Triathlon en tant que 3e athlète mais aussi Jérémy Quindos (38e) et Bertrand Billard (42e) pour leur travail formidable à vélo pour ramener le peloton sur les échappées. Enfin, coup de chapeau à Killian Cozigou (52e) et Joevin Sampson (78e) qui ont réalisé en U23 (catégorie des moins de 23 ans) leur grand baptême sur le Grand Prix de triathlon, mais aussi à Tom Richard (63e) qui, après plusieurs mois d’indisponibilités en raison d’une blessure, a fait son grand retour à la compétition.

FEMMES

ETAPE
1. Châteauroux 25 pts
2. Lagardère 32 pts
3. Poissy 39 pts

GENERAL
1. Poissy 60 pts
2. Parthenay 57 pts
3. Lagardère 54,5 pts

HOMMES

ETAPE
1. Les Sables Vendée 9 pts
2. Poissy 34 pts
3. Saint Jean de Monts 44 pts

GENERAL
1. Les Sables Vendée 68 pts
2. Sartrouville 59 pts
3. St Jean de Monts 55 pts
4. Poissy 48 pts


Courte Distance de Paris – Poissy s’invite à la fête

Le triathlon de Paris, c’est aussi une épreuve Courte Distance (1500m de natation, 40km de vélo, 10km de course à pied), disputée dimanche matin, qui a franchi avec succès la barre des 4 000 participants. Parmi eux, une vingtaine de sociétaire de Poissy Triathlon. Pour certains, le rendez-vous est désormais un classique. Pour d’autres, il est un défi. Le premier départ a été donné à 7h50 dans la Seine sous le pont Alexandre III, le second à 8h10, le troisième à 8h30. Contrairement aux autres années, les favoris avaient été répartis sur l’ensemble des vagues. Les organisateurs voulant faire de l’épreuve un évènement populaire plus que sportif.


© Basile Regoli

Néanmoins, certains pisciacais étaient venus à Paris avec la ferme intention d’y jouer les premiers rôles. Et ce fut le cas. En 1h46’27, Cyril Moreau signe le meilleure temps de la journée et décroche le graal pour sa première participation sur l’Open (ndlr : il avait déjà participé à l’épreuve sur le Grand Prix). L’épreuve a brillamment réussi aux Pisciacais cette année puisque Frédéric Tête termine à la 2e place de l’épreuve (1er vétéran). Bravo en tout cas à tous les finishers Jaune et Bleu de cette édition 2012 !

« C’est une belle fête, je me suis régalé. L’ambiance était excellente entre tous les participants, le public m’a porté aujourd’hui. C’est la première fois que je faisais le Courte Distance, je suis conquis. Je marque à mon tour mon nom sur le palmarès du triathlon de Paris. Vive le triathlon ! », apprécie Cyril Moreau sitôt la ligne d’arrivée franchie.

CLASSEMENT

1. Cyril Moreau 1h46’27
2. Frédéric Tête 1h47’26 (1er vétéran)
19. Jean-François Badin 1h53’28
91. Cyril Victor 1h58’49
111. Stephan Bole 1h59’43
120. Clément Balanger 2h00’28
123. Nicolas Ieko 2h00’38
165. Philippe Robert 2h02’11
172. Charles Thomas 2h02’33
260. Patrick Charvenac 2h06’08
327. Daniel Fasanelli 2h06’53
380. Michel Boudras 2h08’07
387. Thomas Stoltz 2h08’23
830. Philippe Hoarau 2h15’45
898. Pascal Evrard 2h16’40
1293. Stéphane Robert 2h21’26
1451. Grégoire Kowalski 2h23’22
1452. Alexandra Kowalski 2h23’22
2053. Pascal Jeannesson 2h31’34
2506. Eleonore Blondeel 2h40’04
2802. Alain Folgoas 2h47’58
3004. Arnaud Revert 2h56’12

poisson