poisson PoissyTriathlon.com, le site de Poissy Triathlon et de ses adhérents

Interview croisée d’Emilie Leroy et Geoffroy Maguerre

Publié le 27 novembre 2012, 14:25

Deux nouveaux jeunes ont rejoint cette saison l’école de formation de Poissy Triathlon : la cadette Emilie Leroy (16 ans) et le junior Geoffroy Maguerre (18 ans).
Entretien.

Pouvez-vous nous présenter un peu votre parcours dans le triathlon ?
Emilie Leroy : J’ai d’abord commencé par de l’athlétisme puis je me suis inscrite dans un club de natation où, suite à cela, j’ai découvert le triathlon grâce au club du Lions Triathlon. En minime 1, j’étais au pôle des Vikings de Rouen pour la natation et j’ai réussi à me classer à la 6e place des Championnats de France de triathlon. En minime 2, j’ai fini à la 5e place. L’année dernière, pour ma première année cadette, on a réussi à monter en D1 de duathlon et en D2 de triathlon.
Geoffroy Maguerre : Je commence ma sixième année de triathlon. J’ai découvert ce sport grâce au Triathlon Sannois Franconville avec qui j’ai appris à nager et où je suis resté trois ans. Ensuite, j’ai rejoint le TCSQY pendant deux ans où j’ai pu découvrir de nouvelles choses et notamment la D2. Et cette année, j’ai décidé de rejoindre Poissy qui est plus près de chez moi que Saint-Quentin. Ayant eu mon permis de conduire cet été, il sera plus simple pour moi de m’entraîner avec ce club.

Quelles sont les raisons qui vous ont motivés à rejoindre le club de Poissy ?
E. L. : Je voulais rejoindre une plus grosse structure qui puisse m’aider à évoluer vers le haut niveau. Quand Poissy m’a proposé son aide, j’ai tout de suite été intéressée.
G. M. : L’idée de venir à Poissy n’est pas d’aujourd’hui. Cela fait déjà quelques années que j’avais envie d’intégrer ce club car mon objectif est de progresser chaque année et un jour d’arriver à exploiter le meilleur de mon potentiel. Je pense que Poissy est un club qui va me permettre d’atteindre ces objectifs dans les années à venir.

Que représente ce club pour vous ?
E. L. : C’est le club où tous les grands noms du triathlon courent : Carole Péon, Jessica Harrison… C’est aussi le sérieux, le professionnalisme et le club qui danse le mieux le Gangnam Style !!
G. M. : Ce club est pour moi l’un des meilleurs clubs formateurs de France, très soudé et où les athlètes sont bien encadrés. Ce n’est pas pour rien si son école de triathlon est labellisée 3 étoiles.

Quel bilan faites-vous de ces premières semaines dans ton nouveau club ? Connaissiez-vous déjà certains athlètes ?
E. L. : Je suis super contente du choix que j’ai fait. Je ne pensais pas être aussi bien accueillie au sein du groupe, que ce soit avec les athlètes ou les entraîneurs. Il y a une bonne entente au sein de l’équipe, je trouve ça super. Je connaissais déjà bien sûr Romane et Coralie.
G. M. : Pour moi, ces premières semaines se sont très bien déroulées. Je pense m’être plutôt bien intégré au groupe. Les entrainements se déroulent parfaitement, avec une bonne ambiance entre les athlètes et une bonne communication avec les entraineurs. Je connaissais déjà certains athlètes, plus particulièrement chez les jeunes, que je côtoyais sur les compétitions et durant certains stages de la ligue.

Vous avez participé dimanche à la première compétition sous vos nouvelles couleurs. Etes-vous content de votre aquathlon et pourquoi ?
E. L. : Oui, je suis en partie satisfaite car j’arrive à mettre en pratique le bases que j’ai mise en place avec Thomas et Boris. Mais il me reste beaucoup à apprendre.
G. M. : Je suis très satisfait de mon aquathlon, avec une partie natation qui s’est déroulée dans les meilleurs conditions possible grâce à la bonne entente dans la ligne avec mes coéquipiers et plus particulièrement grâce à Joévin qui m’a permis de sortir de l’eau dans les premiers. Ensuite, pour ce qui concerne la partie pédestre, c’est habituellement mon point faible mais sur cette course je me suis plutôt bien débrouillé même si la distance était assez courte.

Où en êtes-vous au niveau de votre scolarité ?
E. L. : Je suis en terminale S.
G. M. : Pour ce qui concerne ma scolarité, je suis actuellement en terminale ES et l’année prochaine, j’aimerai accéder à une filière STAPS.

Quels sont vos objectifs pour cette nouvelle saison ?
E. L. : On réfléchit encore à mes objectifs sportifs mais j’espère bien figurer sur les différents Championnats de France.
G. M. : Etant en deuxième année de junior et donc dans ma dernière année chez les jeunes, j’aimerai tout particulièrement réussir mes derniers championnats de France jeunes. Pour les autres courses, on verra au fil de la saison avec Boris et Thomas, et aussi en fonction de mon état de forme du moment.

poisson