poisson PoissyTriathlon.com, le site de Poissy Triathlon et de ses adhérents

WTS Londres – Les adieux de Jessica Harrison

Publié le 17 septembre 2013, 14:34

Poissy-Triathlon-WTS-Londres-4Huit triathlètes du club de Poissy Triathlon ont participé ce week-end à la finale du Championnat du monde de triathlon à Londres (Royaume-Uni). Mention spéciale à l’Irlandaise Aileen Reid qui s’offre une très belle médaille d’argent sur cette ultime manche WTS (World Triathlon Series) de la saison. L’émotion était également très forte pour la Française Jessica Harrison qui, après vingt ans de carrière internationale (premier Championnat d’Europe junior à 15 ans, en 1993), a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale.

COURSE ELITE FEMMES

Cinq sociétaires de Poissy Triathlon ont pris part, samedi, à la finale du Championnat du monde. La meilleure performance du jour est à mettre au crédit de l’Irlandaise Aileen Reid qui termine à une magnifique 2e place derrière la nouvelle championne du monde, la Britannique Non Stanford. Il s’agit de la deuxième médaille d’argent sur le circuit WTS, après Madrid l’an dernier, pour l’Irlandaise. « Je suis ravie de ce résultat qui est incroyable. J’ai été constante tout au long de l’année et cette médaille est la cerise sur le gâteau », a déclaré Aileen (8e au classement mondial cette saison) après la course.

Poissy-Triathlon-WTS-Londres-2 Poissy-Triathlon-WTS-Londres-2

Une autre Pisciacaise figure dans le top 10, il s’agit de la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt. Un peu plus loin derrière, on retrouve la Brésilienne Pamela Oliveira (26e) et la Néo-Zélandaise Kate McIlroy (36e). Cette ultime manche WTS de la saison a également été la dernière course internationale de sa carrière pour la Française Jessica Harrison. Aux avant-postes dès la sortie de l’eau, la Pisciacaise a eu la malchance de crever en vélo et a dû se résoudre à laisser partir le groupe de tête dans lequel elle figurait. Elle a terminé au final à la 32e place de la course et n’a pu retenir ses larmes sitôt la ligne d’arrivée franchie. A bientôt 36 ans, celle qui possède l’un des plus beaux palmarès du triathlon français (4 fois championne de France, 2 fois vice-championne du monde par équipe 2 participations aux JO, etc…) va désormais se consacrer uniquement à son club de Poissy Triathlon et à sa reconversion professionnelle.

« J’aurais préféré finir sur une course où ne crève pas mais on ne peut pas tout décider. C’est comme ça… J’ai eu le temps tout de même, dans la souffrance, d’entendre beaucoup de gens m’encourager. Des Britanniques comme des Français. C’était très sympa d’entendre des ‘’Allez Jess’’ partout. Ça m’a poussé jusqu’au bout à me battre pour aller chercher la meilleure place possible. Le triathlon aura été pour moi du plaisir du début à la fin. »

Résultats

1. Non Stanford (GBR) 2h01’32 »
2. Aileen Reid (IRL) 2h01’57’’

8. Andrea Hewitt (NZL) 2h02’5″
26. Pamela Oliveira (BRE) 2h05’21 »
32. Jessica Harrison (FRA) 2h05’55 »
36. Kate McIlroy (NZL) 2h06’31 ».

Classement mondial

1. Non Stanford (GBR), 4220 pts

5. Andrea Hewitt (NZL) 3004
8. Aileen Reid (IRE) 2681
15. Kate McIlroy (NZL) 1640
17. Jessica Harrison (FRA) 1549
40. Pamela Oliveira (BRE) 926 pts

COURSE ELITE HOMMES

Poissy-Triathlon-WTS-Londres-5Petite déception dans la course masculine puisque aucun des trois Pisciacais présents sur cette course n’est parvenu à se hisser dans le top 10. Aux avant-postes en natation et en vélo, l’Italien Alessandro Fabian (17e) et le Français Aurélien Raphaël (33e) n’ont pas couru à leur meilleur niveau à pied. Jour sans également pour le Brésilien Bruno Matheus qui termine très loin (60e).

Résultats

1. Javier Gomez (ESP) 1h48’16 »

17. Alessandro Fabian (ITA) 1h50’03 »
33. Aurélien Raphaël (FRA) à 1h50’58 »
60. Bruno Matheus (BRE) 2h01’04 »

Classement mondial

1. Javier Gomez (ESP) 4220 pts

15. Alessandra Fabian (ITA) 1751
19. Aurélien Raphaël (FRA) 1643
38. Tony Moulai (FRA) 643
45. Gregory Rouault (FRA) 670
61. Bruno Matheus (FRA) 434

Crédits photos 1, 2 et 4 © Basile REGOLI | Photo 3 © Janos Schmidt / ITU
poisson