Triathlon 70.3 de San Juan – Bertrand Billard sur le podium

19 mars 2013 • 26 vues

Triathlon 70.3 de San Juan – Bertrand Billard sur le podium

Triathlon 70.3 de San Juan – Bertrand Billard sur le podium

19 mars 2013 • 26 vues

Bienvenue sur Poissytriathlon.com

  • Accueil
  • Le Club
  • Partenaires
  • Contactez-nous

  • Suivez-nous sur

    Bertrand Billard, alias BGV, était du côté de Porto Rico ce dimanche pour disputer le triathlon Ironman 70.3 de San Juan. Seulement 10e l’an passé sur cette épreuve, Bertrand a réalisé une magnifique course cette année pour monter sur la 2e marche du podium (3h51’02 »), à 50 secondes de l’Américain Andrew Starykowicz (3h50’12 ») mais surtout devant l’Américain Tim O’Donnel (3h51’19 »), double champion du monde. C’est son deuxième podium sur 70.3 après celui de Majorque en 2011. Le Pisciacais va maintenant prendre la direction des Etats-Unis pour disputer, le 30 mars prochain, le triathlon Ironman 70.3 de Californie.

    Poissy-Triathlon-Billard-SanJuan
    Crédit photo © Thierry Sourbier

    Coupe du Monde de triathlon de Mooloolaba

    Poissy-Triathlon-Mooloolaba-moulai Deux autres triathlètes de Poissy Triathlon ont également lancé leur saison internationale ce week-end. Le Français Tony Moulai et la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt étaient en effet du côté de Mooloolaba (Australie) pour disputer la première Coupe du monde de l’année. Si l’épreuve avait particulièrement souri aux Pisciacais en 2012 – Densham (1re) et Hewitt (3e) – difficile d’en dire autant cette année. Andrea Hewitt termine en effet au pied du podium (4e). De son côté, Tony Moulai réalise une course correcte pour une rentrée (7e).

    Autre déception, mais plus pour l’athlète cette fois, avec le désistement de Grégory Rouault, victime d’une chute de vélo quelques jours avant la course. Pour rappel, Greg était en Australie depuis janvier au sein d’un groupe d’entrainement composé de triathlètes de toutes nationalités comme l’américain Matt Chrabot (2nd de la course) ou l’anglaise Jodie Stimpson. Une préparation qu’il comptait mettre à profit à Mooloolaba. 4 à 5 semaines d’arrêt lui seront nécessaires avant de retrouver pleinement ses capacités.

    Retrouvez le résumé de cette course en vidéo :

    » Les résultats de Mooloolaba en cliquant sur ce lien

    Crédit photo © Delly Carr / ITU


    Et si vous avez encore un peu de temps…

    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon
    Partenaires de Poissy Triathlon